Comprendre l’accord

Accord du piano et tempérament égal

L’accord consiste à reconstruire l’harmonie à partir d’une note de référence « le diapason » mais pour obtenir un équilibre entre la « justesse mélodique » et « la justesse harmonique », il y a un compromis à faire !

Cela s’appelle le tempérament égal. Il consiste à la division l’octave en 12 demi-tons égaux.

Le ou la violoniste peut altérer le demi ton diatonique et chromatique, le demi-ton peut être encore divisé en 4 ou 5 commas mais sur le piano le ré bémol et le do# sera la même note sur le piano.

L’application du tempérament également  à lui que la transposition est possible dans 12 tonalités majeurs et 12 mineurs. Il a été inauguré à la période baroque, époque de J.S Bach dont la mort clôture historiquement la fin de cette période en 1750.

JS Bach écrira 2 recueils intitulés « Le clavier bien tempéré », comprenant un prélude et une fugue  pour mettre en lumière les couleurs harmoniques de chaque tonalité.

Le piano peut être considéré comme un instrument faux car pour obtenir un équilibre harmonique, les intervalles doivent être tempérés.

Pour arriver à ce résultat et ne pas être limité à jouer à nombre inférieur de tonalités et avoir un accès plus vaste harmoniquement, sans avoir à accorder l’instrument différemment selon la tonalité de la composition,  il s’agit en fait d’altérer certains intervalles de façon très subtile, de manière à avoir un cycle de quarte et de quinte, de tierce, de sixte et de 13e qui s’enchainent sans distorsion subite. Pour cela l’octave doit rester pure jusqu’à un certain niveau, contrairement à  la quinte, la quarte… qui sont tempérées. Le violoniste joue la quinte pure.

Cela fait des années que votre piano n’a pas été accordé ?

Plus vous attendez, plus le piano s’éloigne de la note de référence usité aujourd’hui : le La 440 (ou 442 ou autre). Il est alors impossible de fixer la justesse lors du premier accordage, le premier accord sera un accord de remise en fréquence sur l’ensemble de la tessiture et ensuite l’accord devra être repris depuis le début, au diapason je pourrai reconstruire entièrement le tempérament jusqu’à l’accord final. Ce travail prend minimum 3 heures.

Qu’est-ce qu’une remise en fréquence, remise au diapason ou mise au ton ?

Ces trois termes énoncés signifient la même chose. Vous avez délaissez votre piano trop longtemps. Comme une plante à besoin d’eau, sa terre s’assèche au fil du temps et la plante à mauvaise mine. Votre piano a besoin de soin, d’attention, il est constitué d’éléments mécaniques qui nécessitent un entretien régulier, tout comme votre véhicule nécessite que l’on contrôle au minima ses niveaux.

Un piano qui a été délaissé pendant de nombreuses années descend généralement en fréquence et se retrouve parfois un demi ton en dessous des fréquences désirée, soit en dessous du diapason. Le premier accord ne tiendra pas la justesse. Cela nécessite beaucoup plus de travail.

Il s’agit donc de faire une remise en fréquence et l’accorder de nouveau afin d’assurer la tenue de la justesse. Pour optimiser une très bonne tenue, il est bon de refaire accorder dans les six mois, même si vous jouez peu.

Bien sûr, il y a des exceptions, bien que rares à mon expérience, il arrive que certains instruments malgré plusieurs années sans entretien soient toujours au diapason. Parfois un seul accord peut-être suffisant mais très souvent ces pianos se retrouvent ½ ton en dessus du La 440 hertz.

Contactez-moi

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search